Chargement

Location touristique, la traque s’accélère

Posté le : 26/08/2018

1,38 million d’euros d’amendes ont été infligés à des propriétaires de meublés touristiques illégaux à Paris entre le 1er janvier et le 15 août, soit davantage que sur l’ensemble de l’année 2017. Ces chiffres, publiés par RTL, ont été confirmés, mercredi 22 août, par Ian Brossat, adjoint au logement (PCF) à la mairie, qui précise que la plupart des annonces provenaient d’Airbnb. Au total, 111 logements sont concernés, soit déjà 30 de plus que l’an passé, pour une moyenne de 12 000 euros d’amende. Il s’agit de « multipropriétaires », qui sont, en réalité, des professionnels déguisés en amateurs.

Autres articles

Locations illégales : les amendes explosent

À Paris, les amendes contre les propriétaires qui louent leur bien illégalement à des touristes ont explosé.

Lire la suite

Un projet de taxation pour les logements touristiques

Les locations meublées touristiques sur internet bientôt seront davantage encadrées.

Lire la suite

Location : 40 % d’annonces illégales

40 % des annonces de location seraient illégales, selon la CLCV.

Lire la suite

Pourquoi les bailleurs préfèrent louer sur AirBnb ?

Les locations sur airbnb rapportent près de trois fois plus qu’une location classique. Résultat : Un quart des appartements du centre de Paris sont loués par ce biais.

Lire la suite

Télé-déclarer les locations de courte durée

La loi pour une république numérique du 7 octobre 2016 prévoit de nouvelles mesures concernant les locations de courtes durées.

Lire la suite

À Paris, les locations saisonnières doivent être déclarées à la mairie

Les propriétaires qui louent des meublés touristiques, quelle que soit la durée de la location (plus ou moins 120 jours par an), doivent se déclarer à la mairie afin d'obtenir un numéro d'enregistrement.

Lire la suite

Copyright @ ACTUSITE 2018 - Mentions légales