Chargement

Épargne : Ce que les Français possèdent vraiment

Posté le : 03/07/2018

L’épargne réglementée des ménages s’élève à 733 milliards d’euros fin 2017, soit 14,6 % de leur patrimoine financier total. Sa progression (+2,5 % en 2017) provient surtout du livret A (+ 3,3 %).
Les personnes physiques détiennent 55 millions de livrets A en 2017, pour un encours total de 251,7 milliards d’euros. Les livrets d’un montant unitaire supérieur à 15 000 euros (13 % du nombre total de livrets) représentent 60 % de l’encours total.
S’agissant des livrets d’épargne populaire (LEP), leur nombre (9 millions) et leur encours global (44 milliards d’euros) ont diminué de plus de 30 % depuis 2008 (et de 2 % encore en 2017), malgré un taux de rémunération plus élevé (1,25 % jusqu’au 31 janvier 2020 ; 0,75 % pour le livret A et le livret de développement durable et solidaire). L’OER assurera un suivi rapproché du développement du LEP par les réseaux bancaires.
Une plus large diffusion du LEP auprès de la population éligible en termes de revenus, c’est-à-dire, pour 2018, les ménages dont le revenu fiscal 2016 de référence ne dépasse pas 19 468 euros pour une part et 29 863 euros pour deux parts (un LEP peut être ouvert par personne et deux au plus par ménage) est en effet souhaitable, ainsi que le gouvernement l’a indiqué.
Les plans épargne logement (PEL) réunissent 270 milliards d’euros d’épargne fin 2017. La collecte nette ralentit : + 4,1 % en 2017 après + 8,1 % en 2016. Cette progression serait encore plus faible si on excluait du calcul la rémunération des PEL.
270 millions d’euros de livrets réglementés inactifs ont été transférés en 2017 à la Caisse des dépôts et consignations au titre de la loi Eckert, contre 1 milliard d’euros en 2016, première année d’application, et 16 millions d’euros ont été restitués à leurs bénéficiaires.
Tous placements confondus, le patrimoine financier des ménages a dépassé 5 000 milliards d’euros en 2017, pour atteindre 5 014.
En France, 71 % de l’épargne est placée, directement ou indirectement, en produits de taux (principalement dépôts, livrets bancaires, obligations), contre 39 % aux États-Unis. Le solde est investi, directement ou indirectement, en produits de fonds propres (actions essentiellement).
Le patrimoine financier des ménages (placements finaux) s’internationalise : la part des actifs étrangers (autres pays de la zone euro inclus) monte de 29 % en 2000 à 43 % en 2017, et elle triple en valeur.

 

Autres articles

Moins de livret A en France

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, a remis le septième rapport annuel de l'Observatoire de l'Épargne Réglementée.

Lire la suite

Statu quo sur les taux des livrets

Un arrêté fixe les taux des livrets d'épargne réglementée pour la période du 1er février 2017 au 31 juillet 2017.

Lire la suite

Qui a les plus gros patrimoines en Europe ?

La Banque de France s'est penchée sur le patrimoine et l'endettement des ménages de la zone euro.

Lire la suite

Le livret A fait le plein

Les dépôts ont une fois encore dépassé les retraits pour le Livret A en février, à hauteur de 1,39 milliard d'euros, affichant ainsi un troisième mois de suite dans le vert.

Lire la suite

Les Français épargnent trop !

Le taux d'épargne des Français de nouveau en hausse, à 15.50% de leurs revenus.

Lire la suite

La réforme de l'information des épargnants en question

Vent de fronde concernant la mise en œuvre de la réglementation européenne destinée à améliorer l'information des épargnants.

Lire la suite

Copyright @ ACTUSITE 2018 - Mentions légales