Chargement

Un site pour mieux connaître ses droits

Posté le : 03/07/2018

Salariés, indépendants, retraités ou sans activité, les Français peuvent désormais consulter leurs droits sociaux (assurance maladie, allocation familiale, minimas sociaux…) et effectuer leurs démarches sur un site unique de référence : mesdroitssociaux.gouv.fr. Porté par les ministères de la Santé et des Affaires sociales avec l'ensemble des organismes de protection sociale et Pôle emploi, le portail vient de subir une importante évolution afin d’étendre le périmètre des droits, accroître le nombre d’assurés concernés et proposer de nouveaux services (notifications sur les droits et les démarches à effectuer ; partage des informations entre les différents organismes, etc.).

Autres articles

Un nouveau site info-retraite.fr pour les fonctionnaires de l’État

Le site internet info-retraite.fr qui s’enrichit d’une nouvelle version du simulateur inter-régimes M@rel.

Lire la suite

Pourquoi il faut immatriculer sa copropriété ?

Un nouveau site internet destiné à immatriculer les copropriétés va être lancé par le ministère du Logement, son nom : www.registre-coproprietes.gouv.fr/.

Lire la suite

Retraite : Pensions en hausse

Pour la première fois depuis avril 2013, les pensions de retraite devraient être revalorisées de manière sensible cette année, en raison de la reprise de l'inflation.

Lire la suite

Pensions d'invalidité et pensions de retraite

Un décret publié au Journal officiel aménage la transition entre pension d'invalidité et pension de vieillesse pour les personnes en recherche d'emploi alors qu'elles ont atteint l'âge légal de départ à la retraite (62 ans).

Lire la suite

Droit à la retraite dématérialisé

Les documents remis aux assurés dans le cadre du droit à l'information sur la retraite peuvent désormais être mis à leur disposition sous forme dématérialisée.

Lire la suite

7 nouveaux sites de trading interdits

L'Autorité des marchés financiers vient d'ajouter 7 nouvelles adresses à sa liste de sites Internet proposant en France des options binaires sans y être autorisés.

Lire la suite