Chargement

Les Français veulent acheter de l’immobilier

Posté le : 16/04/2018

Selon la 24e édition de l’Observatoire du Moral Immobilier, 3,5 millions de Français ont l'intention d'acheter, soit 500 000 candidats à l'accession immobilière de plus qu'il y a un an. Le nombre de vendeurs, lui, reste stable à 2 millions. "Ces chiffres mettent en évidence que la demande en forte progression entraîne en déséquilibre croissant entre l'offre et la demande" explique Stéphanie Pekoe, responsable de cette étude chez LogicImmo.com. Effectivement, le ratio attend presque deux acheteurs pour un vendeur, précise l'Observatoire. Pour autant, le spectre d’une remontée des prix n’est envisagé que par un bon tiers des candidats à l’accession immobilière tandis que 54 % s’attendent plutôt à une stabilisation. 75 % d'entre eux pensent que c'est "encore le moment d'acheter". Ils trouvent, en effet, que le niveau des taux d'intérêt est toujours très attractif et de plus 29 % d'entre eux ont vu leur situation financière s'améliorer au cours des six derniers mois.

Autres articles

Immobilier : Comment calculer la plus-value lors de la vente ?

Lors de la vente d'un bien immobilier, il est possible pour le vendeur de prendre en compte le coût des travaux qu'il a réalisés dans le calcul de la plus-value.

Lire la suite

L’investissement locatif reste un placement sûr

L’investissement dans l’immobilier locatif reste un placement sûr pour les Français, selon l’Observatoire UFF-IFOP de la clientèle patrimoniale.

Lire la suite

Immobilier : Les acheteurs veulent négocier les prix !

La part d'acheteurs potentiels se disant prêts à négocier le prix fixé par le vendeur est en hausse

Lire la suite

La hausse des loyers reste modérée

L'évolution des loyers reste contenue à fin février 2017, selon la dernière note de conjoncture de l'observatoire des loyers CLAMEUR, avec toutefois des disparités selon la taille des logements.

Lire la suite

Les acheteurs préferent emprunter plus qu’épargner

Le courtier en crédit immobilier Immoprêt présente le profil des acquéreurs pour le mois de juillet.

Lire la suite

Un immeuble de bureaux peut cacher une oeuvre d'art

Quelques mètres carrés d'immobiliers de bureaux ou de commerces valent bien une oeuvre d'art, c'est en tout cas ce que doit penser un particulier, qui en cette fin d'année, étudie les différentes possibilités qui s'offrent à lui pou réduire le montant de son ISF. En effet, comme chacun sait, les oeuvres d'art sont exclues de l'assiette de calcul de l'ISF. Mais il est moins répandu chez les personnes assujetties à l'ISF, que l'immobilier d'entreprise, notamment sous forme de parts de SCPI, peut également permettre d'alléger le montant de son imposition.

Lire la suite