Chargement

Le vol de carte bancaire coûtera moins cher

Posté le : 09/10/2017

La franchise qui est appliquée lorsqu'une carte bancaire volée ou perdue fait l'objet d'une utilisation frauduleuse (avec composition du code secret), actuellement de 150 €, sera abaissée à 50 € à partir du 13 janvier 2018. C'est ce montant qui restera à la charge du client, pour les opérations réalisées par la personne ayant dérobé ou trouvé la carte jusqu'au moment où il est fait opposition auprès de la banque. Toutefois, cette franchise ne s'appliquera pas si le vol ou la perte de la carte n'a pas pu être repéré(e) avant son utilisation frauduleuse. Les opérations réalisées sans composer le code secret resteront intégralement (c'est-à-dire sans franchise) remboursées au titulaire de la carte par la banque.

Autres articles

Paiement en ligne frauduleux : la banque doit prouver une faute pour s’exonérer

En cas d'utilisation frauduleuse d'une carte bancaire, son titulaire a droit au remboursement des sommes concernées.

Lire la suite

Phishing de carte bancaire : attention à la négligence

En cas de piratage d’une carte bancaire, la banque n’est pas tenue de rembourser en cas de négligence du client.

Lire la suite

Hausse à 30 euros du plafond pour les paiements sans contact

Le Groupement Carte Bancaire va augmenter le plafond du paiement sans contact pour le porter à 30 euros à l'automne 2017.

Lire la suite

Carte bancaire : pourquoi les banques veulent vous faire passer au débit différé ?

Une nouvelle réglementation européenne oblige les établissements bancaires à distinguer les cartes à débit différé, baptisées « crédit » et celles à débit immédiat, portent la mention « débit ». Explications.

Lire la suite

Le plafond du paiement sans contact augmenté

Il est désormais possible de régler jusqu'à 30 euros avec un paiement sans contact, contre 20 euros jusque-là. A condition de changer de carte bancaire.

Lire la suite

200 euros pour un vélo électrique

Valable jusqu'au 31 janvier 2018, cette subvention vise à accélérer la mobilité des Français.

Lire la suite