Chargement

Revenus des médecins en hausse

Posté le : 21/11/2016

En euros courants, les revenus des généralistes ne progressent pas (+ 0,03 %) alors que ceux des spécialistes augmentent légèrement (+ 1,18 %). Parmi les plus fortes hausses, on trouve la neurologie (+ 4,53 %) et la radiologie imagerie médicale (+ 4,33 % tous secteurs confondus, + 10,36 % pour ceux en secteur 2). Les baisses les plus significatives se retrouvent chez les pédiatres (- 3,40 % tous secteurs confondus, - 4,43 % pour ceux en secteur 1), les stomatologues (- 2,93 %) ou les gynécologues, médicaux (- 2,82 %) ou obstétrique (- 2,34 %). Tous secteurs confondus, le BNC moyen le plus élevé revient aux cancérologues : 240 395 € (+ 11,8 %).

Autres articles

Indépendants : Le calcul des cotisations en question

Un décret confirme les changements de certaines modalités de calcul des cotisations sociales des indépendants non agricoles.

Lire la suite

Non-salariés : baisse des seuils de dématérialisation au 1er janvier 2018

À compter du 1er janvier 2018, seront abaissés les seuils de revenus ou de chiffres d'affaires au-delà desquels la déclaration d'impôt et le paiement des cotisations sociales doivent être réalisés par voie dématérialisée.

Lire la suite

Que faire de vos revenus issus de l’économie collaborative ?

Faut-il déclarer ses revenus issus de sites liés à l'économie collaborative, et à partir de quels montants ? Réponses.

Lire la suite

4 100 départs de riches en un an

Le nombre de contribuables aux revenus supérieurs à 100.000 euros ayant quitté la France pour s'installer à l'étranger a augmenté de 10% en 2014, selon un rapport remis au Parlement.

Lire la suite

Le barème pour vos frais de carburant

Chaque année, les contribuables doivent utiliser le barème publié par l’administration pour calculer leurs frais professionnels.

Lire la suite

Un caisse sécurisée pour les commerçants

La date limite est fixée au 1er janvier 2018. A cette échéance, tous les commerçants et professionnels assujettis à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) auront l'obligation d'utiliser un système de caisse ou un logiciel de comptabilité sécurisé. Cette mesure, inscrite dans la loi de finances pour 2016, intervient dans le cadre de la lutte contre la fraude, notamment à la TVA.

Lire la suite

Copyright @ ACTUSITE 2018 - Mentions légales